CMC (gomme de cellulose) à 10% - Flacon de 1 Litre (1,2kg)

redeem
En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 9 points de fidélité.
Votre panier totalisera un total de 9 points qui pourront être convertis en bon de réduction d'un montant de 0,09 € .


Carboxymethylcellulose de sodium, mis en solution, (CMC sodique).Solution de gomme de cellulose (CMC/ E466).Conforme au Codex OEnologique (résolution OIV 366/ 2009).

Sa formulation sous forme d’un liquide à une concentration de 100 g/l facilite son incorporation au vin.

La CMC permet de retarder la cristallisation des sels tartriques (tartrate de calcium et bitartrate de potassium) en stoppant leur croissance cristalline.

Son efficacité est durable dans le temps. Dans certains cas, des gênes à la filtration sont observées : il est préférable de réaliser un essai préalable, pour définir si le traitement doit être fait avant ou après filtration.

Employé sur vins rouges ou rosés, la CMC peut provoquer une perte de couleur sous la forme d’un léger dépôt.

Le vin à traiter doit être stable vis-à-vis des casses protéiques et ne doit pas avoir été traité au lysozyme. Un test au froid en laboratoire permettra d’orienter la dose nécessaire à utiliser.

Les doses habituellement utilisées varient de 5 à 10 cl/hL (dose maximale d’emploi) de vin à traiter, selon le niveau d’instabilité.

Il est recommandé d’effectuer l’incorporation 24 heures avant la mise en bouteille.

Pour les vins effervescents, l’incorporation se fera soit au tirage (risque de gerbage moindre) soit au dégorgement dans la liqueur d’expédition.

Dose limite légale autorisée : 10cl/hl.

 

Expédition le jour même

 

Conditions Générales de Vente

9,50 €

(9.50€ /kg)

Quantité

Carboxymethylcellulose de sodium, mis en solution, (CMC sodique).Solution de gomme de cellulose (CMC/ E466).Conforme au Codex OEnologique (résolution OIV 366/ 2009).

Sa formulation sous forme d’un liquide à une concentration de 100 g/l facilite son incorporation au vin.

La CMC permet de retarder la cristallisation des sels tartriques (tartrate de calcium et bitartrate de potassium) en stoppant leur croissance cristalline.

Son efficacité est durable dans le temps. Dans certains cas, des gênes à la filtration sont observées : il est préférable de réaliser un essai préalable, pour définir si le traitement doit être fait avant ou après filtration.

Employé sur vins rouges ou rosés, la CMC peut provoquer une perte de couleur sous la forme d’un léger dépôt.

Le vin à traiter doit être stable vis-à-vis des casses protéiques et ne doit pas avoir été traité au lysozyme. Un test au froid en laboratoire permettra d’orienter la dose nécessaire à utiliser.

Les doses habituellement utilisées varient de 5 à 10 cl/hL (dose maximale d’emploi) de vin à traiter, selon le niveau d’instabilité.

Il est recommandé d’effectuer l’incorporation 24 heures avant la mise en bouteille.

Pour les vins effervescents, l’incorporation se fera soit au tirage (risque de gerbage moindre) soit au dégorgement dans la liqueur d’expédition.

Dose limite légale autorisée : 10cl/hl.

CMC gomme de cellulose 10%- Flacon de 1 litres (1.2kg)

Fiche technique

Conditionnement
Flacon 1 Litre (1,2kg)
Livrable
1
Nouveau produit